21/01/2005

Indices

"A l'attention du Commissaire,
 
 
Aubry,
 
Nous avons bien examiné le colis que tu nous as envoyé. Nous avons réussi à déterminer la présence de cinq types d'empreintes différentes, dont 4 appartiennent au livreur et à 2 de tes agents. Nous effectuons les recherches nécessaires avec le fichier central d'empreintes, si le gars qui a fait ça se trouve dedans, il est fort probable que nous le retrouvions rapidement.
Toutefois, je dois t'avouer que cette probabilité reste infinitésimale en comparaison au nombre de personnes ayant tenu l'objet entre les mains et de la mauvaise qualité des relevés.
Nous avons également effectué une analyse de fibres et il apparaît qu'aucune de celles prélevées n'est interprétable. Du coton, oui, blanc, sans traces de solvant ou de résidus fibreux particuliers. Cela pourrait provenir d'une multitude de tissus vendus en commerce.
J'espère que l'analyse médico-légale t'apportera plus d'éclaircissements.

Désolé, vieux.
 
Bien à toi,
 
Pierre"



14:21 Écrit par CSI | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

oui... ..bon principe... je reviendrais souvent enqueter..

Question: ils n'ont pas fait d'analyse sur le foetus?
les différents commisarias sont ils au courant que cette histoire n'est pas que "locale"? Pour l'échange d'indices etc.

Écrit par : cortexxx | 23/01/2005

Quelques questions en vrac... - Les enquêteurs devraient s'interroger sur le "pourquoi" du lieu de livraison...Pourquoi "un commissariat pourri du fin fond d’un bled inconnu de la Marne" ? A qui s'adressait le colis exactement?Au commissariat tt entier ou à une personne en particulier? Les autres colis de l'étranger étaient-ils également adressés à des commissariats?

- Une affaire semblable a-t-elle déjà existée dans le passé?

- Y a t il un lien "physiologiques" entre les foetus??( Gr sanguin, "race"...)

Écrit par : Seb | 23/01/2005

j'adore... ... les experts ....
Surtout Las Vegas (Grissom et son équipe).
Un peu moins Miami.
Et très curieuse pour CSI New York !!!

@+

Écrit par : K@v@! | 24/01/2005

Les commentaires sont fermés.